Le musée

La Pinacothèque est un musée privé au Luxembourg qui présente deux grandes expositions par an, l’une de janvier à juin et l’autre de septembre à décembre. Le lieu est ouvert au public et l’entrée est gratuite.

Le musée est géré par un organisme sans but lucratif qui est entièrement soutenu par des donateurs privés sensibilisés à son action artistique et culturelle.

Actions

Sous l’impulsion de son Conseil d’Administration, le musée contribue au rayonnement de l’art contemporain au Grand-Duché de Luxembourg. Il expose des talents encore méconnus, et leur donne les moyens de s’insérer durablement dans le circuit professionnel de l’art. Il encourage la création et les collaborations artistiques avec tous les acteurs professionnels de l’art.

Le musée organise aussi le Luxembourg Art Prize qui est décerné chaque année à un artiste émergent international quel que soit son âge, sa nationalité ou son pays de résidence. Ce prix offre un véritable tremplin vers le monde artistique professionnel. Il permet à tous les finalistes de faire partie d’un réseau international exclusif qui les aide durant toute leur vie à créer des opportunités d’exposition partout dans le monde. Le Prix est aussi doté d’une bourse attribuée chaque année au lauréat.

Conseil d’Administration

La Pinacothèque est présidée par son fondateur, Hervé Lancelin, qui est un passionné d’art depuis plus de 30 ans, comptant parmi les principaux collectionneurs d’art contemporain en Europe.

Hervé Lancelin et S.E.M. l’Ambassadeur de France au Luxembourg Bruno Perdu (2018)

Hervé Lancelin et S.E.M. l’Ambassadeur des Etats-Unis (USA) au Luxembourg J. Randolph Evans (2018)

Hervé Lancelin et l’ancien Président de la République Française Jacques Chirac (2009)

Hervé Lancelin et l’artiste français Pierre Soulages et son épouse Colette (2007)

Hervé Lancelin et le Premier Ministre luxembourgeois Xavier Bettel (2016)

Hervé Lancelin et l’artiste belge Jan Fabre (2014)

Collaborations

Le Conseil d’Administration collabore depuis des années avec les plus grandes institutions muséales d’Europe et entretient des relations privilégiées avec elles. Il a notamment collaboré aux expositions suivantes :

  • Musée Maillol à Paris (Exposition « La Chambre Double » de Ra’anan Levy du 16 novembre 2006 au 29 janvier 2007)
  • Centre Pompidou à Paris (Rétrospective Pierre Soulages du 14 octobre 2009 au 8 mars 2010)
  • Museo de la Ciudad de Mexico (Rétrospective Pierre Soulages, du 10 juin 2010 au 22 août 2010)
  • Martin‐Gropius‐Bau à Berlin (Rétrospective Pierre Soulages du 2 octobre 2010 au 17 janvier 2011)
  • Musée Maillol à Paris (Exposition « Passages du Temps » de Ra’anan Levy du 9 novembre 2011 au 12 février 2012)
  • Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (Exposition « Les Continents Noirs » d’Annette Messager, du 12 octobre 2012 au 3 février 2013)
  • Musée de Grenoble (Rétrospective Philippe Cognée, du 10 novembre 2012 au 3 février 2013)
  • ICASTICA, Biennale Internationale d’Art Contemporain d’Arezzo en Italie (Chiharu Shiota, 7 juin 2013 au 1er septembre 2013)
  • Musée des Beaux-Arts de Nantes (Exposition « De leur temps IV », Philippe Cognée, du 11 octobre 2013 au 5 janvier 2014)
  • Palais des Beaux-Arts de Lille (Exposition « Illuminations / Enluminures » de Jan Fabre, du 9 novembre 2013 au 10 février 2014)
  • Musée Félicien Rops de Namur (Exposition « Facing time », Jan Fabre, du 14 mars au 30 août 2015)
  • Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence (Exposition Gérard Garouste « En chemin », du 27 juin au 29 novembre 2015)
  • Institut d’Art Contemporain à Villeurbanne (Exposition « De leur temps (5) », The Kid, du 12 mars au 8 mai 2016)
  • BAM – Musée des Beaux Art de Mons (Belgique) (Exposition Gérard Garouste « A la croisée des sources », du 24 septembre 2016 au 29 janvier 2017)
  • MBAN – Musée des Beaux-Arts de Nancy (Exposition « Émile Friant, le dernier naturaliste ? », du 4 novembre 2016 au 27 février 2017, prêt d’une œuvre de François Malingrëy)
  • LAM – Musée d’Art Moderne, d’Art Contemporain et d’Art Brut de Lille Métropole (France) (Exposition Michel Nedjar « Introspective », du 23 février au 4 juin 2017)